geek & balsamique

Blog Culinaire


Ma cuisine zéro déchet (ou presque)

Certains diront que le zéro déchet est une mode destinée aux bobos écolo qui ont le temps d'aller faire leurs courses dans plusieurs magasins, de fabriquer leurs produits et de passer deux heures en cuisine chaque jour.
En plus d'être un préjugé complètement faux la démarche zéro déchet est une nécessité écologique qui part d'une observation simple : la planète croule sous une quantité de déchets monstrueuse.

Réduire ses déchets pour l'environnement, avoir une consommation plus responsable pour son porte monnaie, être moins exposés aux matières toxiques pour sa santé, il n'y a que des avantages à passer au zéro déchet !

Evidemment lorsqu'on est habitués à produire des déchets au quotidien depuis des années, modifier ses habitudes peut paraître irréalisable et bien trop difficile. Alors mettez vous une chose en tête : ne cherchez pas la perfection ! Ou du moins pas pour le moment. Il faut y aller à son rythme, par étape et ne pas culpabiliser si vous avez oublié de demander votre boisson sans paille en plastique ou que vous avez craqué pour du tofu black forest emballé dans du plastique non recyclable (mon tofu préféré ♥).

Pour être sincère avec vous je ne suis pas totalement zéro déchet au quotidien, est ce que quelqu'un l'est vraiment à 100% d'ailleurs ? Cependant, depuis 3 ans je fais des efforts sur le sujet et m'améliore de jour en jour.
J'ai commencé en ayant toujours un sac en tissu dans mon sac à main et désormais ma cuisine regorge d'astuces zéro déchet.
J'ai encore beaucoup de progrès à faire (accro au tofu black forest et aux fromages végétaux suremballés) et cet article peut me remémorer ce que je dois encore modifier et peut vous aider, vous aussi, à faire un petit point dans votre cuisine.

Pourquoi ne pas choisir l'une des catégories qui vont suivre et essayer en quelques semaines de faire des efforts là dessus ?
Ca peut être un bon point de départ non ?


ma cuisine zéro déchet (ou presque)

Pour commencer j'aimerai vous rappeler les 5 règles zéro déchet de la célèbre Béa Johnson.
Il n'est pas forcément facile de les respecter à la lettre (par exemple maintenant que nous vivons en appartement sans balcon nous n'avons plus de composteur) mais les relire de temps en temps permet de rester sur le bon chemin.

⏵ REFUSER
Refusez ce dont vous n'avez pas besoin.
Ces fameux échantillons que vous jetterez à la poubelle après être restés 2 mois au bord de l'évier, vous voyez de quoi je parle ?

⏵ RÉDUIRE
Réduisez ce dont vous avez besoin mais que vous ne pouvez refuser.
Privilégiez la qualité à la quantité devrait vous permettre de diminuer votre surconsommation. Triez, désencombrez et débarrassez vous des objets inutiles et les jetant certes mais également en les vendant ou en les donnant (Vinted, Geev...).

⏵ RÉUTILISER
Réutilisez ce que vous consommez et ne pouvez ni refuser ni réduire.
Pour chaque produit jetable il existe une alternative réutilisable, vous le verrez plus bas dans mon article. Pensez aussi à acheter des produits d'occasion. Votre porte monnaie vous remerciera. 

⏵ RECYCLER
Recyclez ce que vous ne pouvez ni refuser, ni réduire, ni réutiliser.
C'est la catégorie connue par tous grâce au tri sélectif. Mais attention il peut parfois être difficile de faire ça bien. Renseignez-vous sur les emballages à recycler ou non selon votre commune, prenez le temps d'aller jeter le verre dans les conteneurs spécifiques et allez à la déchetterie pour les objets encombrants.

⏵ COMPOSTER
Compostez vos déchets organiques (restes de repas, cheveux, sachets de thé, mouchoirs en papier...) en optant pour un composteur de jardin ou de balcon.

La théorie c'est bien, passons à la pratique !


ma cuisine zéro déchet (ou presque)

PRIVILÉGIER LES USTENSILES DE QUALITÉ

Le plastique, l'aluminium, le téflon sont des matériaux omniprésents dans nos cuisines bien que dangereux pour la santé. Fuyez à tout prix ces composants toxiques en privilégiant la qualité, voici quelques exemples :

Poêles et casseroles : optez pour l'inox ou la fonte. Plus cher à l'achat oui mais vous les garderez à vie !
Moules à pâtisserie : évitez le silicone, préférez-les en pyrex.
Tupperwares : choisissez l'inox ou le verre. Il y en a même chez Ikéa à petit prix donc aucune excuse !
Contenants en plastique : préférez des bocaux en verre pour mieux protéger vos aliments, en plus c'est design !
Spatules et planches à découper : optez pour du bois. Beaucoup plus sain sauf si vous aimez ingurgiter du plastoque dès que vous mangez des carottes coupées sur cette dernière.


ma cuisine zéro déchet (ou presque)

REMPLACER LES USTENSILES POLLUANTS

Sac de course : essayez d'avoir toujours un tote bag dans votre sac à main, juste au cas où. Et avant d'aller faire les courses prenez avec vous vos cabas, glacière et sac à vrac.
Sac en plastique : remplacez-les par des sacs à vrac en tissu (si vous aimez coudre, vous pouvez même les faire vous même) ou réutilisez des sacs en papier.
Éponge : c'est sans doute ce que j'ai le plus de mal à changer. Pourtant plusieurs options existent comme le tawashi (j'ai testé mais pas adhéré) et les brosses à têtes remplaçables (très pratique pour les plats ou la passoire mais moins pour les verres). Ce n'est sans doute qu'une question d'habitude, je vais persévérer.
Paille en plastique : rien de plus facile que d'acheter quelques pailles en inox ou en bambou que vous garderez très, très, très longtemps et qui ne finiront pas dans le nez des tortues.
Film plastique et papier aluminium : même si j'en ai encore dans les placards pour dépanner, en général je stock tout dans mes tupperwares en verre. Sinon vous pouvez tester les charlottes (pour les saladiers c'est pratique) ou les beeswrap (tissu enduit de cire végétale).
Essuie tout jetable : utilisez des torchons, tout simplement !
Bouteilles d'eau en plastique : buvez l'eau du robinet dans une gourde en inox ou en verre (ma gourde OAÏ, offerte par M.Geek, est ma meilleure amie). Si vous n'aimez pas le goût de l'eau, souvent chloré et que vous avez peur de sa composition, purifiez-la avec un charbon actif végétal Binchotan, des graines de moringa ou des perles de céramiques (la photo de mes perles plus bas).
Vaisselle jetable : bannissez-la pour utiliser votre vaisselle habituelle. Même faire la vaisselle sera plus écologique !


perles céramiquesma cuisine zéro déchet (ou presque)

ACHETER EN VRAC

La plus part des aliments qu'on achète sont suremballés. Les emballages sont généralement trop grands (pour tromper le consommateur évidemment), doublés (des emballages individuels en plastique dans une boîte en carton par exemple) et pas toujours recyclables (souvenez-vous de mon tofu adoré).
Faire le choix du vrac favorise la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire. Vous pouvez acheter la quantité qu'il vous faut, ni plus ni moins. Cela vous permet de craquer plus volontiers sur un produit en l'achetant en petit quantité afin de le tester. Au final c'est très stimulant.


ma cuisine zéro déhet (ou presque)

CUISINER AU MAXIMUM

Préparer de bons petits plats maison permet de diminuer fortement la création de déchets. Effectivement si vous cuisinez davantage de matières brutes comme les légumes, légumineuses, oléagineux, céréales achetés en vrac votre poubelle ne se remplira que très peu. Si vous choisissez des légumes bio c'est encore mieux car vous n'avez pas besoin de les éplucher.
Si vous le faites quand même, vous trouverez de plus en plus de recettes avec les épluchures de légumes. Je vous en propose de temps en temps :
- Wok de nouilles aux feuilles de chou-fleur
- Salade de quinoa, feuilles de chou-fleur, céleri et pomme verte


FABRIQUER SES PRODUITS

Investir dans des matières premières pour créer ses propres produits ménagers à un intérêt écologique, économique et surtout santé. Car si les produits industriels polluent l'environnement, ils polluent aussi l'air intérieur de notre maison.
Le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, le citron, le savon de Marseille... autant d'ingrédients sains et peu coûteux pour entretenir son intérieur.
Je lave le sol avec de l'eau tiède et un peu de vinaigre blanc, je frotte l'évier avec du bicarbonate et je nettoie mon plan de travail et la table avec mon spray multi-surfaces.

Le spray multi-surfaces : choisissez un joli spray, versez-y 1/3 de vinaigre blanc, 2/3 d'eau et 30 gouttes d'huile essentielle de votre choix. C'est prêt !
Le liquide vaisselle : Je n'ai pas encore trouvé la recette magique, d'ailleurs si vous en avez une à me conseiller je suis preneuse. En attendant je rempli mon petit bidon au magasin bio en vrac.
Je n'utilise donc que ces deux produits pour la cuisine.


ma cuisine zéro déchet (ou presque)


J'espère que cette petite mise à jour zéro déchet vous motivera tout comme l'écriture de ce billet l'a fait pour moi. Et si j'ai oublié des astuces (ce qui est fort possible) n'hésitez pas à les lister en commentaire.

Je réfléchie déjà à un article Ma salle de bain zéro déchet.

Go Zero Waste !